Flux RSS

Recevez les mise à jour

CarnetDePassage.com
Galapagos : croisière
Écrit par sophie et jeremy   
Vendredi, 01 Mars 2019

Nous avons donc décidé de nous offrir un petit extra avec cette croisière de 5 jours complètement hors budget. L’idée est de découvrir les îles les plus éloignées, donc les plus sauvages, qui ne sont pas accessible autrement, d’autant que la présence d’un guide est obligatoire pour mettre pied à terre. En plus on en profitera pour se reposer et se laisser chouchouter par l’équipage.

iguane seymour iguane seymour

Après une traversée épique de l’île Santa Cruz (qui nécessite quand même 2 bus et un ferry), nous retrouvons notre guide Maja et montons à bord de l’Angelito. Première agréable constatation : nous ne sommes que 10 passagers à bord. Seconde observation : le repas est plutôt bon. Ça s’annonce bien !

Le déjeuner avalé nous partons pour une première navigation vers l’Isla Seymour Norte, sur laquelle nous débarquons à la découverte de la faune locale. Outre les nombreux iguanes terrestres ou marins et les inévitables otaries échouées sur la plage, l’île regorge d’oiseaux et en particulier de frégates superbes. Durant la période nuptiale (coup de bol c’est maintenant!), les mâles de cette espèce gonflent un repli de peau rouge écarlate situé sous leur bec pour impressionner les femelles. Il ne peuvent la dégonfler qu’une fois que leur partenaire a décidé de rester, ce qui rend leurs déplacements un peu malaisés notamment en vol...

night gull genovesa night gull genovesa Seymour iguane Seymour iguane

sea lion Seymour sea lion Seymour marine iguana Seymour marine iguana Seymour

Seymour fregate Seymour fregate genovesa fregate genovesa fregate

Le lendemain les îles de Sombrero Chino et Bartolomé nous offrent de magnifiques paysages volcaniques aux couleurs ocre et noire contrastant avec le turquoise de l’eau et les plages de sable blanc. C’est pas mal. Cerise sur le gâteau, on y a nagé avec des pingouins (enfin des manchots) pourtant rares dans cette région. Ça c’était vraiment drôle, surtout quand Jérémy a frôlé le choc frontal avec l’un d’entre eux.

chinese hat beach chinese hat beach chinese hat chinese hat

manchot chinese hat manchot chinese hat manchots bartolomé manchots bartolomé

bartolomé landscape bartolomé landscape

Le jour suivant nous visitons l’Isla Genovesa, un volcan dont le cratère s’est effondré et rempli d’eau salée dans lequel nous jetons l’ancre pour la nuit. Ici nous observons des dizaines de Fous des Galapagos : le fou à pieds bleus, le fou à pieds rouges, et le fou masqué. Le plus connu est celui aux pieds bleus, car il danse en montrant ses pieds à la femelle pour la séduire. Vraiment bizarres les piafs dans le coin ! C’est la période de reproduction, et ils sont presque tous accompagnés de petites boules de poils de divers âges encore incapables de pêcher, qu’ils doivent donc nourrir à la becquée après une journée de pêche en mer. La nature étant prévoyante, la femelle pond toujours deux œufs au cas où le premier bébé mourrait ; s’il est en bonne santé le grand frère tue le petit, ce qui fait qu’on croise quelques cadavres, c’est charmant...

blue footed booby seymour blue footed booby seymour blue footed booby genevesa blue footed booby genevesa

nasca booby genovesa nasca booby genovesa nest nasca booby genovesa nest nasca booby genovesa

Les deux derniers jours se passent autour de l’Isla Santiago, où les paysages désertiques aux incroyables arbres-cactus succèdent aux falaises, et les plages de sable noir à celles, plus improbables, de sable rouge. Nous y effectuons de somptueux snorkelings, en compagnie de poissons multicolores, de petits requins à point noire, de raies-léopard, d’otaries et de phoques à fourrure. Comble du luxe en remontant à bord on nous accueille systématiquement avec un jet d’eau chaude et une collation...

santiago landscape 1 santiago landscape 1 santiago landscape 2 santiago landscape 2

Seymour landscape Seymour landscape sea lion sea lion

raie chinese hat raie chinese hat fishes genovesa fishes genovesa

Malheureusement les meilleures choses ont une fin et nous devons regagner le continent afin de poursuivre le voyage avant d’être complètement ruinés.

sea lion santiago sea lion santiago bartolomé bartolomé

 

Commentaires  

 
#1 Chantal 21-03-2019 19:47
Et toujours pas d'orque ? Ils sont partis où ? :sad:
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir