Flux RSS

Recevez les mise à jour

CarnetDePassage.com
les galapagos à terre
Écrit par sophie et jeremy   
Dimanche, 24 Février 2019

Archipel d’îles volcaniques situé à environ 1000km au large de la côte, les Galapagos abritent une incroyable diversité de faune et de flore, dont plusieurs espèces uniques. Cette fragile biodiversité est protégée au sein d’un parc national aux règles très strictes et au prix d’entrée exorbitant, par ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’humanité.

marine iguana marine iguana

On a donc cassé notre tirelire pour venir (et laissé la voiture se morfondre toute seule à Guayaquil), en commençant par visiter deux des principales îles par nous même, avant d’enchaîner sur une petite semaine en mer.

Dès notre arrivée sur l’île de San Cristobal, nos bagages déposés dans notre magnifique chalet en bambou de location, nous courrons profiter de la plage « la loberia » située à quelques minutes. A peine dans l’eau, nous tombons nez à nez avec deux tortues marines en plein repas.

la loberia 2 la loberia 2 la loberia 3 la loberia 3

Quelques mètres plus loin une otarie s’ébroue dans l’eau avant d’aller se rouler dans le sable sur le rivage, nous frôlant au passage...

En effet les animaux ici ne sont pas farouches ! Un peu partout les bébés phoques appellent leurs mamans (de façon très surprenant ça fait exactement le même bruit qu’un mouton qui bêle), qui reviennent peu à peu de leur journée de pêche en haute mer. Elles sont épuisées et s’effondrent sur le sable pendant que bébé tête avidement... et elles n’ont pas fini d’en baver vu que leur progéniture doit s’allaiter pendant pas loin d’un an ! Du coup pas question de faire la charité, et on voit un petit se faire violemment éjecter alors qu’il s’était trompé de maman. Il retourne jouer dans l’eau avec Sophie en attendant sa vraie maman...

la loberia 5 la loberia 5 la loberia 7 la loberia 7

la loberia 6 la loberia 6 la loberia 9 la loberia 9

Sur la seconde île, Santa Cruz, qui est également la plus touristique et la plus habitée, les phoques sont carrément en plein centre ville, tranquillement affalés sur les bancs ou dans les escaliers des hôtels ! Ils aiment bien aussi squatter le marché, où ils se disputent les poissons avec les pélicans. Visiblement rien ne les dérange et il n’est pas rare que les pontons soient fermés pour raison d’otarie en pleine sieste...

puerto b moreno 1 puerto b moreno 1 puerto ayora puerto ayora

Après les tortues marines nous y découvrons les tortues terrestres géantes, qui font plus de 300kg une fois adulte et sont spécifiques de l’archipel. Elles ont frôlé l’extinction lorsque les pirates et les baleiniers s’en sont servis comme réserve de viande fraîche au 18ème siècle (eh oui une tortue peut rester vivante à fond de cale sans eau ni nourriture durant 1 an!!!). Il paraît que ça a un petit goût de cochon, mais bon on ne saura pas puisque sa consommation est maintenant interdite, ce qui n’empêche pas un trafic mafieux vers la Chine...

el chato 1 el chato 1 el chato 2 el chato 2

Une balade en vélo sous une pluie torrentielle (qui a parlé d’un climat désertique dans ce bled?) nous permet de découvrir un peu plus l’intérieur des terres, et notamment les tunnels de lave formés par les coulées volcaniques lors d’éruption. Certains font plusieurs kilomètres de long et sont hauts de plusieurs dizaines de mètres, ce qui est assez impressionnant, mais dans l’ensemble ça n’a pas l’air bien solide ce basalte... L’île abrite aussi des failles formant des piscines d’eau turquoise dans lesquelles on observe tranquillement les petits et gros poissons.

grieta 1 grieta 1 tunel de lave tunel de lave

las grietas las grietas la loberia 1 la loberia 1

Une autre spécificité locale est l’iguane marin. Arrivé par accident sur ces îles et obligé de s’adapter pour survivre à des conditions hostiles, il s’est mis à plonger pour manger des algues marines. Même si sa couleur noire, la même que les pierres de lave, le rend moins sexy que son cousin terrestre coloré, il est très marrant à regarder nager et galérer dans les vagues.

iguane marin iguane marin phoque schenic phoque schenic

Après ce premier aperçu haut en couleurs, nous rejoignons le nord de l’île afin d’embarquer à bord de notre « bateau-croisière ».

grieta 2 grieta 2

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir