Flux RSS

Recevez les mise à jour

CarnetDePassage.com
cordilleras
Écrit par sophie et jeremy   
Vendredi, 29 Juin 2018

Pour les quelques semaines qui nous restent avant de rentrer en France, nous avons finalement décidé de retourner en altitude dans les montagnes du centre du Pérou, parmi les plus hautes d'Amérique du Sud. Autant profiter de notre acclimatation pour aller admirer de près ces glaciers situés quasiment sous l'équateur !

paso llanganuco paso llanganuco

Comme d'habitude nous ne prenons pas le chemin le plus direct, et partons d'abord nous perdre dans des vallées isolées où on s'est parfois demandé si la route allait réellement nous amener quelque part. En chemin, nous avons réparé la roue d'un taxi, tracté un 4x4 dont le moteur n'était pas assez puissant pour gravir la côte à 4800m, pris en stop un nombre incroyable de Péruviens désemparés, manqué détruire la voiture sur un franchissement ambitieux et croisé des camions renversés dans les fossés. Et nous sommes arrivés à la conclusion que les routes péruviennes sont bien les pires du continent; comme les conducteurs d'ailleurs.

huanza valley 1 huanza valley 1 huanza valley 2 huanza valley 2

huanza valley 3 huanza valley 3 pastoruri 1 pastoruri 1

Après la traversée de la Reserva Paisajistica où nous n'avons rien vu à cause de la neige, nous nous arrêtons visiter l'impressionnante « forêt de pierre », et ses roches aux formes animales, ainsi que quelques ruines Incas (car n'oublions pas que nous sommes au Pérou!).

Reserva Paisajistica Reserva Paisajistica bosque de piedras bosque de piedras

Nous parcourons ensuite la jolie Cordillera Huayhuash, empruntant une très belle route entre lagunes et glaciers, puis nous dirigeons vers la célèbre Cordillera Blanca un peu plus au nord. Cette immense chaîne de montagnes, dont plusieurs dépassent les 6000m, compte la plupart des glaciers de zone tropicale et est l'un des hauts lieux de l'alpinisme sud-américain. Du coup c'est un peu touristique, pas trop notre truc, et on a préféré sortir des sentiers battus en l'abordant par des endroits moins fréquentés. Ce qui nous a valu de nous retrouver (encore une fois) sur des routes bien défoncées qui ne méritent même pas le nom de sentier, tout en accumulant des records de dénivelés quotidiens ! Mais nous ne sommes pas les seuls à aimer ça, d'ailleurs en cherchant un coin tranquille nous sommes tombés par hasard sur deux autres couples en LandCruiser à la laguna Wilcacocha, située en haut de la Cordillera Negra. Nous y avons passé deux jours à se raconter nos voyages tout en admirant la vue magnifique sur la Cordillera Blanca en face...

Huayhuash 1 Huayhuash 1 Huayhuash 2 Huayhuash 2

Huayhuash 3 Huayhuash 3 Huayhuash 4 Huayhuash 4

Huayhuash 5 Huayhuash 5 Huayhuash 6 Huayhuash 6

Wilcacocha 1 Wilcacocha 1 Wilcacocha 2 Wilcacocha 2

Cependant certaines choses se méritent dans ce paradis du trek, et la laguna 69 en fait partie. Combinée avec le nevado Pisco, nous partons pour une randonnée de 20km et 1000m de dénivelé positif. Même si ça reste un peu sportif, nous sommes maintenant tellement acclimatés qu'on ne se rend presque plus compte qu'on est à plus de 5000m ! Arrivés en haut, la splendide lagune émeraude située sous un gros glacier nous rappelle un peu la Patagonie, jusqu'à la végétation qui ressemble à celle de la Terre de Feu. En tous cas ce sera notre dernière marche, la descente dans un ancien lit de glacier aujourd'hui pierrier à moitié effondré a eu raison du genou de Sophie...

laguna 69 1 laguna 69 1 laguna 69 2 laguna 69 2

Pour parfaire notre visite de la région, nous passons par une vallée où abondent les « puya raimondii », d'étonnantes plantes endémiques de cette zone géographique. Elles vivent centenaires et meurent après leur unique floraison, mesurent jusqu'à 3m de haut et ressemblent à des ananas géants...

pastoruri 2 pastoruri 2 pastoruri 3 pastoruri 3

laguna padron laguna padron cordillera blanca cordillera blanca

Nous finissons par le Canon del Pato, tellement encaissé que la route passe par plus de 30 tunnels dans lesquels il est impossible de se croiser. On passe à grand renfort de klaxon, ce qui ne change pas tellement les Péruviens de leurs habitudes et ne nous empêche pas de nous retrouver nez à nez avec un énorme camion. Au nord le canyon s'ouvre sur une superbe vallée aux multiples couleurs, où s'étendent des champs de manguiers à perte de vue ; malheureusement pour Jérémy ce n'est pas encore la saison, il faudra revenir !

canyon del pato 1 canyon del pato 1 canyon del pato 2 canyon del pato 2

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir