Flux RSS

Recevez les mise à jour

CarnetDePassage.com
Nevado Ausangate et Montana Colorada
Écrit par sophie et jeremy   
Vendredi, 25 Mai 2018

Après un premier rendez-vous raté il y a deux semaines en raison d’une météo catastrophique, nous sommes décidés à effectuer un trek de 4 jours autour de ce sommet culminant à 6384m. Au programme 50 km et 3 passages de cols au dessus de 5000m...ça va être sportif !

ausangate 4 ausangate 4

Afin de se mettre un peu en jambe, on passe d’abord par sa voisine la montagne Vinicunca, surnommée « Rainbow moutain » en raison de son incroyable aspect stratifié multicolore. C’est totalement naturel puisqu’il s’agit de l’accumulation de sédiments, autrefois recouverts par la neige et maintenant dévoilés grâce au réchauffement climatique. Ce lieu peuplé de Quechuas vivant traditionnellement de l’élevage de camélidés est donc malheureusement depuis peu quotidiennement envahi de hordes de touristes venant de Cuzco, suite à sa « découverte » en 2016. Comme nous sommes rusés, nous décidons d’y aller à contre-courant des visiteurs classiques ; c’était une super idée car si nous avons croisé une quantité incroyable de gens en y montant, une fois en haut nous avons eu la chance d’avoir la montagne rien que pour nous ! La vue est effectivement superbe : arc-en-ciel d’un côté et glacier recouvert de neige de l’autre, avec une vallée rouge entre les deux. Ça nous donne un petit aperçu de ce qui nous attend, d’autant qu’à 5200m ça brûle un peu les bronches.

rainbow mountain 1 rainbow mountain 1 rainbow mountain 2 rainbow mountain 2

rainbow mountain 3 rainbow mountain 3 rainbow mountain 3 rainbow mountain 3

Dès le lendemain, une fois les sacs bouclés nous voilà partis. Nous nous rendons vite compte que lamas et alpagas abondent, flanqués de bergères qui courent vigoureusement derrière eux pendant qu’on se traîne lamentablement à cette altitude. Notre seule fierté est de marcher en autonomie, alors que les quelques autres trekkeurs que nous croisons sont avec guides et chevaux : rien à porter, tente et repas livrés, c’est du trek mode grand confort ! En plus ils ne vont pas tellement plus vite que nous... En observant les chevaux de plus près (sous leurs bonbonnes de gaz et autres sièges de camping), ils ressemblent d’ailleurs plus à des mules avec leurs poils frisés et leur crinière rêche, rien à voir avec les superbes montures chiliennes ou argentines qui ne doivent être des cousines que très éloignées. A ce sujet nous sommes devenus des experts capables de différencier les deux types de camélidés domestiques au premier coup d’oeil malgré leur tendance à se mélanger : le lama est plus hautain, l’alpaga plus rondouillard, plus petit et peut-être un brin plus sympathique. Mais les deux on l’air ridicule une fois tondus, surtout que la technique locale n’a pas l’air très au point et leur laisse des grosses boules de laine pendant un peu partout.

ausangate 1 ausangate 1 ausangate 12 ausangate 12

ausangate 2 ausangate 2 ausangate 14 ausangate 14

Le premier col franchi, nous déjeunons au bord d’une lagune émeraude surmontée d’un glacier (nous qui ne pensions ne plus en voir de sitôt). Nous repartons juste avant une averse de grêle (ça aussi ça faisait longtemps!), puis bivouaquons de l’autre côté du glacier. Le site est très beau, mais nous sommes à plus de 4500m et la nuit il fait froid. Très froid. La tente est vite givrée dedans et dehors. On ne dort donc pas beaucoup et pas très bien. Ça sera d’ailleurs le cas toutes les nuits du trek, heureusement il fait grand soleil tous les matins ce qui nous permet de sortir relativement facilement de la tente. Pour repartir du bon pied on prend un thé brûlant accompagné d’une tartine de Nutella fondu à la flamme du réchaud (pot compris), ça va tout de suite mieux. Les autres cols sont franchis sans grande difficulté, nous croisons des centaines de lamas, alpagas et quelques vigognes, longeons le glacier sur toutes ses faces et admirons encore plusieurs lagunes aux diverses couleurs.

ausangate 3 ausangate 3 ausangate 15 ausangate 15

ausangate 6 ausangate 6 ausangate 7 ausangate 7

ausangate 8 ausangate 8 ausangate 9 ausangate 9

ausangate 10 ausangate 10 ausangate 11 ausangate 11

ausangate 13 ausangate 13 ausangate 5 ausangate 5

ausangate 16 ausangate 16 ausangate 16 ausangate 16

A l’arrivée nous sommes fourbus, heureusement juste a côté de la voiture nous attend une piscine naturelle d’eau chaude dans laquelle nous passons toute la soirée une bière à la main en compagnie d’autre randonneurs aussi fatigués que nous. Après l’effort le réconfort, on l’a bien mérité !

ausangate 17 ausangate 17

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir