Flux RSS

Recevez les mise à jour

CarnetDePassage.com
région des lacs épisode 2
Écrit par sophie et jeremy   
Samedi, 10 Mars 2018

De retour sur le continent, nous nous arrêtons le long du lago Llanquihue, au bord duquel se dressent plusieurs volcans saupoudrés de neige. Le cône parfait du volcano Osorno, station de ski en hiver, se reflète dans ses eaux bleues dans lesquelles nous prenons un bain au milieu des kayakeurs estivaux. Car c'est la fin des vacances scolaires, et les vacanciers entendant visiblement profiter du beau temps jusqu'au dernier moment ! Nous ferons donc un passage éclair à Puerto Varas et Petrohue, petits villages-vacances transformés en disneyland lacustre, le temps de déguster de délicieuses ribs fumées.

road to Cochamo road to Cochamo Llanquihue Llanquihue

Osorno Osorno road to Petrohue road to Petrohue

Nous nous dirigeons ensuite vers la vallée de Cochamo, via l'estuaire de Reloncavi qui est le dernier fjord de la côte (ou le premier si on vient du Nord). L'endroit est charmant et nettement moins fréquenté, nous y restons donc plusieurs jours. Nous délaissons temporairement le 4x4 pour gagner le coeur de la vallée, surnommé le « Yosemite Chilien », accessible uniquement à pieds. Après une marche de plusieurs heures au milieu de profondes tranchées boueuses, nous découvrons une belle prairie au centre d'un cirque d'impressionnantes montagnes granitiques, bordée d'un ruisseau à l'eau cristalline mais malheureusement ultra-froide. Ce campement aurait été paradisiaque si nos voisins n'avaient pas décidé de faire la fête jusqu'au milieu de la nuit...

Reloncavi Reloncavi trenches trenches

meadow meadow camping camping

Qu'importe, le lendemain nous partons à l'assaut de la randonnée « arc-en-ciel », qui offre un panorama de toute beauté sur la vallée jusqu'à la mer. Comme d'habitude sur les sentiers chiliens pas franchement bien balisés, on s'est un peu paumés, et surtout on a eu très très chaud, à tel point qu'en rentrant au camp on a pris une douche froide c'est dire...

arcoiris 1 arcoiris 1 arcoiris 2 arcoiris 2

arcoiris 3 arcoiris 3 arcoiris 4 arcoiris 4

En raison de soucis mécaniques persistants malgré tous nos efforts antérieurs, nous avons ensuite rendez-vous à Bariloche avec un garagiste en qui on a un peu plus confiance que les autres. Nous retrouvons Johan et Flo vers la frontière, où l'on traverse une forêt pétrifiée par la chaleur d'une explosion volcanique datant de quelques années. C'est rassurant. Et cohérent avec les panneaux indiquant la voie d'évacuation d'urgence en cas d'éruption.

osorno 2 osorno 2 samore samore

Pendant que nos amis s'éclatent en kite-surf sur le lac Nahuel Huapi de Bariloche, nous passons quelques journées à attendre notre mécano, qui entre-temps s'est cassé un doigt... On n'a vraiment pas de bol. Au final Jérémy fait la petite main sous la supervision de Christian qui s'avère être non seulement compétent mais aussi très sympa, pendant que Sophie perfectionne son espagnol avec lui en échangeant des anecdotes de voyage.

Nahuel Huapi Nahuel Huapi Nahuel Huapi 2 Nahuel Huapi 2

Nos problèmes semblant (enfin) résolus, nous nous séparons de nos amis camping-caristes pour reprendre le chemin du Chili. En route nous passons par un très belle vallée habituellement délaissée pour la célèbre route des lacs, puis prenons encore une piste toute pourrie pour passer la frontière à un endroit improbable, où nous avons heureusement pu profiter de sources chaudes sauvages bien agréables.

rio limay 1 rio limay 1 rio limay 2 rio limay 2

Côté chilien, nous longeons les lacs Villarica et Panguipulli, encore trop touristiques à notre goût, avant de filer vers le nord explorer de nouvelles montagnes...

Panguipulli Panguipulli

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir