Flux RSS

Recevez les mise à jour

CarnetDePassage.com
entre terre et mer
Écrit par sophie et jeremy   
Mardi, 20 Février 2018

Un tronçon de la Carretera Austral ayant été englouti suite à l'effondrement d'un glacier, et visiblement pas prête d'être réparée, nous voici donc en chemin vers la côte Ouest afin de franchir par voie maritime la distance qui nous sépare de notre prochaine destination, Chaiten.

puerto RM balmaceda puerto RM balmaceda

Pour ce faire, nous nous rendons d'abord à Puerto Raul Marin Balmaceda, ce qui nécessite déjà de prendre 2 bacs successifs. Le premier pour shunter une zone de travaux (encore un glissement de terrain), et le second parce qu'il s'agit en fait d'une île située au beau milieu d'une réserve marine. Une toute petite île sur laquelle se trouve un unique village de pêcheurs aux rues ensablées, entouré d'une végétation quasiment tropicale d'arrayanes et de fougères géantes.

road to RM balmaceda road to RM balmaceda forest trail forest trail

Profitant d'un temps magnifique, nous explorons le fjord en kayak (qui fait donc sa deuxième sortie!), malheureusement il fait encore un peu froid pour se baigner ; pour preuve nous croisons quelques pingouins en maraude flottant paresseusement sur l'eau...

kayak kayak kayak 4x4 kayak 4x4

balmaceda fjord balmaceda fjord

Le soir, nous bivouaquons sur la plage en grignotant au coucher du soleil un fromage artisanal tout à fait honorable accompagné de pain maison et d'un peu de vin chilien, seulement dérangés par d'énormes mouches velues particulièrement agressives. C'est l'occasion de sortir la splendide moustiquaire amenée par Fanny (notre sauveuse), et d'offrir l'hospitalité à nos amis Suisses. Pendant notre séjour sur cette île particulièrement accueillante, nous remarquerons que les locaux se rendent à un enterrement avec une pelle, qu'ils aiment bien venir à la plage en famille 10 minutes au soleil couchant (faire des châteaux de sable avec une pelle), et s'enterrer dans le sable avec leurs gros pickups à la marée montante (ce qui nécessite l'intervention d'un tractopelle en pleine nuit)...

sand digging sand digging beach camp beach camp

Nous quittons Raul Marin à bord d'un vieux ferry rouillé aux allures de bateau fantôme russe, entourés d'une brume qui réduit à néant nos espoirs d'apercevoir baleines et dauphins durant la traversée.

rusted ferry rusted ferry

Arrivés à Chaiten, le temps redevient splendide. Nous partons à l'assaut du volcan voisin de la ville, entré par surprise en éruption en 2008 après plus de 9000 ans d'inactivité. La montée est un peu éprouvante, 650m de dénivelé en 1h au milieu d'une forêt pétrifiée par la chaleur de l’éruption, en plein soleil, et surtout ces insupportables grosses mouches qui continuent de nous harceler (et même de nous piquer), mais la vue sur le cratère est splendide! Un paysage lunaire, des fumerolles de vapeur d'eau sortant de terre, et deux lacs aux couleurs improbables récompensent nos efforts.

chaiten 1 chaiten 1 chaiten 2 chaiten 2

chaiten 3 chaiten 3 chaiten 4 chaiten 4

Nous décidons ensuite de prendre un peu de repos aux thermes d'Amarillo, de grandes piscines d'eau chaude en pleine nature invitant à la relaxation. Trop dure la vie.

termas de amarillo termas de amarillo

Pour finir notre visite de la ville, nous allons jeter un coup d’œil sur la vallée Michinmahuida et son glacier, peut-être le dernier que nous verrons avant longtemps, puis allons camper sur la plage Santa Barbara. Encore un magnifique coucher de soleil égayé par une dizaine de phoques qui s'ébattent dans l'eau à quelques mètres de nous, et nous embarquons à bord du ferry pour l'île de Chiloé.

Michinmahuida Michinmahuida Santa Clara beach Santa Clara beach

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir