Flux RSS

Recevez les mise à jour

CarnetDePassage.com
on the road 40 again
Écrit par sophie et jeremy   
Lundi, 12 Février 2018

Nous commençons lentement la traversée du continent en sens inverse, du sud au nord. L'idée est de remonter par le côté Chilien, mais devant l'absence régulière de route sur cette côte Pacifique déchiquetée en milliers d'îles et de fjords complètement isolés, nous allons devoir faire plusieurs fois la navette entre Argentine et Chili en passant la Cordillère des Andes.

PN perito moreno 3 PN perito moreno 3

Depuis El Chalten, pourtant très proche du Chili, nous sommes obligés de faire un détour de plus de 500km avant de trouver un poste frontière ouvert. C'est ça la montagne !

Nous revoilà donc sur la fameuse route 40 que nous avions quittée un peu plus au Nord il y a quelques mois, et qui présente décidément de multiple facettes ; ici ce serait plutôt une piste défoncée alternant boue et graviers, en travaux depuis une éternité...

ruta 40 ruta 40

En chemin, nous nous arrêtons au Parque Nacional Perito Moreno. Rien à voir avec le glacier du même nom, les Argentins vouent visiblement une passion à ce grand homme et ont donné son nom à quantité d'infrastructures différentes. Le paysage est sauvage, un mélange de roches volcaniques aux multiples couleurs, de marais abritant des flamants roses et de lacs dont les eaux sont un incroyable dégradé de bleus.

PN perito moreno 4 PN perito moreno 4 PN perito moreno 5 PN perito moreno 5

PN perito moreno 7 PN perito moreno 7 PN perito moreno 6 PN perito moreno 6

PN perito moreno 8 PN perito moreno 8

Une halte bien agréable, où pour changer des endroits surpeuplés de touristes que nous venons de quitter on ne croise que des guanacos. Ah oui, et aussi un couple de Suisses très sympathiques qui ont exactement la même voiture que nous (en moins bien aménagée évidemment), et que nous allons souvent recroiser par la suite! Seul bémol, on a eu très très froid, ce qui est assez surprenant en venant de la région des glaciers où on a eu plutôt chaud. C'est le mystère de la Patagonie, où les amplitudes de température peuvent être aussi impressionnantes que le vent.

PN perito moreno 1 PN perito moreno 1 PN perito moreno 2 PN perito moreno 2

PN perito moreno 9 PN perito moreno 9 PN perito moreno 10 PN perito moreno 10

Encore un petit bout de route 40, passant par des bleds paumés assez improbables où on ne peut absolument rien acheter parce que... il n'y a rien, avant d'emprunter la piste qui nous emmène au Chili par le col Passo Roballos. Il fait de nouveau très beau, on en profite pour renouer avec la bonne habitude de la douche en extérieur que nous avions dû abandonner depuis notre arrivée en Patagonie en raison du vent. Les paysages sont typiques de la région : le côté Argentin est très aride, associant pampa et montagnes volcaniques colorées, mais dès le poste frontière passé (de petites cabanes en bois avec vaches, poules et chevaux, c'est folklorique la vie de douanier dans les Andes!) la végétation apparaît.

passo robalo 1 passo robalo 1 passo robalo 2 passo robalo 2

passo robalo 3 passo robalo 3 passo robalo 4 passo robalo 4

passo robalo 5 passo robalo 5 passo robalo 6 passo robalo 6

Effectivement, le sud du Chili est très humide car les nuages sont arrêtés par la Cordillière; reste à espérer qu'il ne pleuve pas tous les jours non plus durant notre passage!

passo robalo 7 passo robalo 7 passo robalo 8 passo robalo 8

 

Commentaires  

 
#1 chantal 19-02-2018 13:25
Et re-belote les guanacos ! :lol:
Citer
 
 
#2 kijang 20-02-2018 13:35
T'es blasée ?
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir