Flux RSS

Recevez les mise à jour

CarnetDePassage.com
Bolivie l'altiplano
Écrit par sophie et jeremy   
Lundi, 06 Novembre 2017

Nous arrivons au coeur du pays, dans l'altiplano et ses incroyables paysages, ses surpenantes amplitudes de température, ses villes UNESCO et surtout ses lamas!

scenic lamas scenic lamas

Sucre (non il n'y a pas de canne à Sucre !) est une jolie ville coloniale toute blanche. Comme on est à 3000m, on pensait respirer le bon air frais des montagnes, mais c'est raté : on est vite asphyxiés par les effluves de mauvais diesel exhalés par les centaines de bus qui sillonnent les rues! C'est quand même une ville où il fait bon vivre, et où on prendra le temps de flâner un peu, charmés notamment par le merveilleux marché et les petites boutiques d'artisanat. D'autant qu'on s'est dégotté un petit restaurant franco-bolivien pas mal du tout, où on a particulièrement apprécié le moelleux au chocolat et le tiramisu après cette longue période de privation (de chocolat!).

sucre 1 sucre 1 sucre 2 sucre 2

marche marche

Après pas mal d'hésitations, nous décidons ensuite de sillonner la peu fréquentée « Cordillera de los Frailes », territoire de la minorité Jalqu'a. Probablement une de nos meilleures idées car la route est époustouflante ! Au milieu de montagnes multicolores et d'impressionnants canyons se trouvent quelques villages perdus et isolés de tout.

cratere cratere chaunaca 1 chaunaca 1

chaunaca 2 chaunaca 2 cordillera cordillera

La route, passablement défoncée, est très certainement impraticable en saison des pluies (il paraît qu'il y a plus d'un mètre d'eau aux passages à gué). Notre ami Evo a entamé des travaux pour rendre le coin plus accessible mais en attendant la route est carrément fermée en dehors de la pause déjeuner des travailleurs... pratique ! On y passe aussi notre première nuit à 4200m (sans mal de tête) au milieu d'un troupeau de lamas ! Au petit matin, frigorifiés sous nos 3 couches de pulls, gants et bonnets, nous saluons le gardien du troupeau qui se ballade les orteils à l'air en tongs... sont fous ces Boliviens ! Nous repartons avec une petite vieille en costume traditionnel à l'arrière, la pauvre a raté l'unique bus pour aller en ville.

cordillera 2 cordillera 2 cordillera 3 cordillera 3

cordillera 4 cordillera 4 cordillera 5 cordillera 5

evo si evo si

A la sortie de cette incroyable vallée nous faisons halte au « balneario d'Ojo del Inca », où nous pataugeons toute l'après-midi dans une piscine d'eau naturellement chaude, entourés d'un paysage grandiose. On y retourne même pour un bain de minuit (fait frisquet en sortant).

ojo del inca ojo del inca

Le lendemain nous nous arrêtons à Potosi, la plus haute cité du monde avec ses 3977m, et autrefois la plus grande ville du monde espagnol grâce à ses riches mines d'argent. De nos jours malheureusement il ne subsiste plus grand-chose de cette magnificence, même si l'on extrait toujours des minerais de l'imposant mont Cero Rico qui la domine. Aujourd'hui c'est dimanche, et nous en profitons pour visiter la mine avec un ancien mineur (un peu saoul), loin des autres touristes et de l'activité habituelle du lieu. C'est assez impressionnant, pas mal sinistre, très froid, et super sombre ; heureusement on a bien ri avec notre guide hors-normes !

mine 1 mine 1 mine 2 mine 2

Sur la route qui nous emmène à Uyuni et son fameux salar, nous admirons quelques gorges, des dunes, et surtout les troupeaux de lamas qui se promènent par milliers : il y en absolument partout même sur la route et dans notre campement !

lamas lamas

scenic route scenic route montagne rouge montagne rouge

 

Commentaires  

 
#1 Chantal 27-11-2017 22:44
Y a que des lamas pour survivre dans ce paysage grandiose mais désertique ! :cry:
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir