Flux RSS

Recevez les mise à jour

CarnetDePassage.com
Bolivie les plaines de l'est
Écrit par sophie et jeremy   
Vendredi, 27 Octobre 2017

La frontière brésilienne à peine franchie, nous sommes accueillis en Bolivie par une piste boueuse en piteux état, un avant-goût de ce qui nous attend dans ce pays, et des militaires prépubères à peine lettrés mâchonnant de la coca... Les checkpoints (parfois artisanaux) sont nombreux dans cette région où règnent les trafiquants de cocaïne, mais les contrôles sont très fantaisistes surtout avec des papiers étrangers, ces jeunes hommes ne semblant jamais avoir vu de passeport!

bolivia checkpoint bolivia checkpoint

Après 400km de route assez pénible (et même franchement pourrie) nous arrivons dans le charmant village de San Ignacio de Velasco, première étape de la route des missions jésuites chiquitanos inscrites au patrimoine mondial de l'humanité (la classe!). Nous en visiterons 5 au total, très différentes de celles que nous avons pu admirer au Paraguay puisqu'ici elles sont en torchis et peintes à la main aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Toutes ces églises sont encore utilisées, et la région a conservé une culture musicale baroque très présente. Mention spéciale pour celle de Santa Ana qui possède un orgue d'époque délicieusement kitsch, décoré également à la main et semble-t-il fabriqué sur place; on a même eu droit à un concert privé par le curé, mais le son laisse un peu à désirer, et puis le pianiste n'était pas très doué!

san ignacio san ignacio san rafael san rafael

santa ana 1 santa ana 1 santa ana 2 santa ana 2

san jose san jose village village

Attirés par l'aventure, nous partons à l'assaut du méconnu parc national Noel Kampff Mercado, UNESCO lui aussi mais sur lequel nous n'avons pu trouver quasiment aucune info sauf que c'est très beau et très sauvage, et même peut être qu'on peut y voir des jaguars... Qu'à cela ne tienne, après 200km en pleine jungle, quelques franchissements de gués et la traversée d'une poignée de villages perdus aux maisons faites de paille et de boue séchée, nous y voilà! Bon en fait la randonnée dans le parc n'est pas vraiment possible parce qu'il n'y a plus de pont ni de barge pour y accéder, et il faudrait marcher 30km en plein soleil sous 40°C avant le premier point d'eau; c'est l'échec. Notre campement aussi s'avère compliqué, pour la première fois on semble déranger où qu'on se mette et devons déménager plusieur fois. Un type nous a même réveillés au beau milieu de la nuit pour nous escorter jusqu'à ce qui ressemble le plus à un hôtel dans le coin (hum hum...), mais entre notre faible niveau en espagnol et son fort taux sanguin en coca nous n'aurons pas d'explication; serait-ce à cause des narcotrafiquants du coin?

route noel kempff 1 route noel kempff 1 route noel kempff 2 route noel kempff 2

route noel kempff 3 route noel kempff 3

Après toutes ces épreuves nous nous offrons un peu de repos dans un hôtel avec piscine et hamacs à San José de Chiquitos, où nous aurons assistons aussi par hasard aux répétitions de danses de Carnaval.

villa chiquitana villa chiquitana

Notre dernière étape avant de quitter la chaleur écrasante des plaines (et les moustiques!) est Santa Cruz, énorme ville riche et moderne où nous faisons quelques achats "luxueux" comme du chocolat! Nous y buvons quelques bières avec un expatrié d'origine allemande qui nous confirme que cette région de la Bolivie est farouchement opposée au gouvernement actuel, ce qui explique les drapeaux indépendantistes et les inscriptions "Evo no" fièrement exhibés aux fenêtres dans presque tous les villages que nous avons traversés. Il faut dire que sa politique très en faveur des populations d'origine indigène (jusque là pas mal opprimées) n'est pas très favorable aux riches entrepreneurs (et trafiquants de drogue) de l'est.

santa cruz detour santa cruz detour above san jose above san jose

Après un bref intermède où nous avons dû faire braquer le 4x4 par un professionnel parce qu'on avait oublié les clés dedans (oui c'est vraiment con), nous partons vers l'ouest du pays et la fraîcheur de ses hauts plateaux.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir