Flux RSS

Recevez les mise à jour

CarnetDePassage.com
incursion au Paraguay
Écrit par sophie et jeremy   
Mardi, 26 Septembre 2017

C'est par un temps très maussade que nous arrivons au Paraguay, pays le plus méconnu de l'Amérique du Sud suite à plusieurs siècles de dictature...

chaco dudule chaco dudule

Une excellente nouvelle nous attend de ce côté de la frontière : ici le plein de notre bouteille de gaz ne pose aucun problème, nous allons enfin pouvoir nous faire la popotte ! Ça nous changera des empanadas...

Nous prenons la route des missions jésuites après avoir rempli le frigo pour une poignée de cacahuètes locales. Nous en visiterons trois, dans un état de conservation très relatif ; il ne reste souvent que les fondations. La dernière, à San Cosme y Daniel, est la plus intéressante, d'abord parce qu'elle est toujours utilisée comme église, et surtout parce qu'on y a eu droit à un guide privé qui nous a expliqué plein de trucs en espagnol, et que bizarrement on a presque tout compris. En plus ils nous on fait observer les étoiles avec leur gros téléscope !

mission 1 mission 1

mission 2 mission 2 mission 3 mission 3

En chemin nous nous sommes arrrêtés visiter une usine de Yerba maté, le thé local qui se consomme sans modération, partout et tout le temps. Apparemment ça peut aussi se boire froid ou avec du lait, bref on n'a pas tout compris mais le maté c'est super !

Le lendemain, après un bref passage par la capitale Asuncion, sans intérêt touristique majeur mais semblant plutôt agréable à vivre surtout si on aime les churros, nous partons vers le grand ouest : direction le Chaco. C'est une immense étendue d'abord marécageuse, puis se transformant en palmeraie et en désert à mesure qu'on se rapproche de la Bolivie. La « trans-chaco » que nous empruntons, unique route de la région, trace une ligne droite à travers ce paysage surprenant. Très joli aussi. On y croise encore une fois beaucoup de bétail, quelques estancias et pas mal d'oiseaux de proie, mais pas grand-chose à bouffer...

chaco 1 chaco 1 chaco 2 chaco 2

chaco 3 chaco 3 chaco 4 chaco 4

De façon surprenante et contradictoire avec nos informations, nous sommes très agréablement surpris par la bonne qualité des routes dont l'asphalte compte bien moins de trous mal réparés que dans le sud du Brésil! En termes de conduite, globalement les paraguayens se comportent comme leurs voisins, c'est-à-dire que personne ne respecte les limitations de vitesse, qui sont d'ailleurs souvent très fantaisistes, ni les interdictions de doubler. Ils sont également adeptes de la secte des satansistes adorateurs de dos d'âne vicieux non signalisés. La seule différence notable est qu'en 2 roues ici on se ballade sans casque et minimum à 3 par bécane (comme en Inde!)

On revient vers l'Est et le Pantanal par une très jolie route bordée de formations montagneuses. Il fait déjà très chaud, et en plus on manque se faire brûler les pneus par plusieurs incendies en bord de route... Comme partout dans le coin, on pratique la culture sur brûlis, mais les paraguyaiens n'ont pas de limites : ils crament aussi leurs parcs nationaux, les routes et les lignes électriques !!

chaco 5 chaco 5 chaco 6 chaco 6

chaco 7 chaco 7 chaco 8 chaco 8

Comme il fait trop chaud pour dormir dedans, nous passons notre première nuit en hamac dans le parc de Cerro Cora (du coup on a eu un peu froid… pas encore au point notre technique!). Nous y avons observé un tatou, d'innombrables moustiques et autres sales bêtes, mais toujours pas le moindre jaguar...

hamacs hamacs

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir