Flux RSS

Recevez les mise à jour

CarnetDePassage.com
karabakh et armenie suite
Écrit par sophie et jeremy   
Samedi, 03 Octobre 2015

Le Karabakh est un pays autoproclamé, reconnu uniquement par l'Arménie et faisant officiellement partie de l'Azerbaïdjan pour le reste de la planète. Les frontières fixées il y a 20 ans après la guerre sont tenues par les militaires Arméniens, et regorgent encore de mines… Bref on a encore trouvé un endroit fait pour nous : sans touristes !

entering karabakh entering karabakh karabakh symbol karabakh symbol

On traverse des montagnes presque alpines qui abritent encore une fois de beaux monastères isolés, quelques cols désertiques, des villes encore marquées par la guerre et enfin la fameuse cité détruite d'Agdam dont il ne reste rien depuis la guerre. Jeremy avait repéré des sources chaudes isolées qui nous faisaient bien envie, mais après 30km de piste pourrie on se retrouve en fait devant une piscine bouillonnante occupée par des gros moustachus qui boivent de la bière et ont mis la radio à fond ; l'envie nous passe…

gandzasar gandzasar karabakh road 1 karabakh road 1

dadivank dadivank karabakh road 2 karabakh road 2

adgam adgam

Retour en Arménie au niveau du lac Sevan que l'on longe sur plusieurs kilomètres. Il est bordé de nombreuse petites chapelles, entourés de cimetières riches en khatchkars, d'anciennes pierres tombales sculptées.

sevan 1 sevan 1 sevan 2 sevan 2

khatchkars 1 khatchkars 1 khatchkars 2 khatchkars 2

Après la visite du temple Garni, seul monument antique de la région, et du monastère Geghart à moitié troglodyte, on tombe par hasard sur un camping avec piscine et vue sur les falaises, tenu par un couple hollandais fort sympathique. Conquis, nous y passons 2 jours de repos délicieux…

garni garni geghard geghard

view view camping 1 camping 1

camping 2 camping 2

Les visites se poursuivent par le cathédrale de Zvarnots, le monastère d'Echmiadzin qui correspond au Vatican arménien (et où on trouve un nombre de bus de touristes au-delà de notre seuil de tolérance), et les charmantes petites églises des gorges de Kasagh.

zvarnots zvarnots Echmiadzin Echmiadzin

Kasagh 1 Kasagh 1 Kasagh 2 Kasagh 2

Alors que dans ce pays tout le monde conduit dangereusement n'importe comment (sauf nous!), on se prend une prune. Outrés, nous protestons, et le policier nous explique qu'ici rien ne sert de faire attention aux autres automobilistes, il suffit de guetter les voitures de police avant de commettre une infraction ! Ce qui ne l'empêche pas de nous donner des conseils de prévention routière avant de nous laisser partir…

road rules road rules

Afin de résoudre nos soucis techniques, nous avons commandé des pièces pour le 4x4 en France, livrées à Yerevan. Grosse erreur ! Le paquet est bloqué à la douane, où nous passons la journée entière à dépêtrer le dossier (jamais vu autant de photocopies et de coups de tampons inutiles), avant de devoir finalement s’acquitter d'une somme monstrueuse et non négociable de taxes d'importation pour des pièces qui vont quitter le pays dès le lendemain. On s'en va très énervés, mais avec les pièces neuves, que Jeremy change le soir même pendant que Sophie goûte les vins Arméniens. Le lendemain à la frontière, on nous tape encore 20€ pour avoir le droit de sortir notre voiture (déjà lourdement taxée) du territoire, les douanes de ce pays sont décidément complètement stupides !

marmashen marmashen

Heureusement nous sommes de retour dans le pays du Khinkali et du Kachapuri !

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir