Flux RSS

Recevez les mise à jour

CarnetDePassage.com
le caucase russe
Écrit par sophie et jeremy   
Dimanche, 06 Septembre 2015

Les routes sont mauvaises et les checkpoints très nombreux, mais nous avons pu profiter de paysages superbes en toute tranquillité.

44 dans la nature 44 dans la nature

En raison d'une certaine tension régnant dans cette région, nous sommes très probablement parmi les premiers touristes étrangers à la parcourir depuis fort longtemps. D'ailleurs ça se voit, bien souvent les militaires et policiers ne savent pas trop quoi faire de nous et se demandent si nous ne sommes pas perdus ! En tous cas, même s'ils sont strictement russophones, ils se sont tous révélés sympathiques et soucieux de nous aider. Peut être que le gros 4x4 vert y a été pour quelque chose, étant donné l'adhésion massive qu'il a rencontré… On ne peut pas en dire autant des automobilistes Russes, à peine plus civilisés que les Géorgiens mais beaucoup plus sanguins !

landscape 1 landscape 1 landscape 2 landscape 2

landscape 2 landscape 2 landscape 2 landscape 2

Après avoir traversé l'Ingouchie sans problème particulier, parcourir la Tchétchénie s'avère plus ardu. A la seconde tentative, grâce à un groupe de militaires forts avenants et à google traduction, nous y sommes ! Nous traversons quelques villages Tchétchènes, chacun ayant sa mosquée toute neuve (avec des coupoles dorées, on est tout de même en Russie!), un nombre incalculable de restos à burgers, et des panneaux de signalisation troués au plomb (oui, comme en Corse !).

mosques mosques panneau panneau

Quelques dizaines de kilomètres plus loin nous rencontrons un second checkpoint, où les militaires désemparés devant l'improbable situation (des étrangers dans un endroit pareil?) appellent le chef de la police locale. Ce dernier procède à l'énième re-contrôle des passeports et du véhicule, à grand renforts de mimes, puis nous enjoint de faire demi-tour. Au dernier moment, il change d'avis et nous escorte lui-même du bon côté du barrage routier. Il nous emmène visiter une jolie tour médiévale où nous prendrons tous la pose avec les kalachnikov de la police russe, puis nous souhaite bon voyage en nous serrant la pince !

tour tour kalash kalash

Finalement le lendemain, à 100m de la frontière avec le Daghestan et après une route très belle mais bien pénible en pleine montagne, nous serons rattrapés par d'autres policiers toutes sirènes hurlantes en Lada et serons obligés de faire demi-tour la mort dans l'âme. Ca valait la peine : la vallée est superbe et nous avons croisés beaucoup de ces fameuses anciennes tours carrées si typiques de la région. Nous sommes même tombés par hasard sur une vieille nécropole encore pleine d'ossements qui prennent l'air. Nous avons aussi sympathisé avec quelques montagnards, occupés à faucher les foins manuellement, et inquiets de nous voir aussi paumés. On arrive quand même à traverser la province en passant par une route moins isolée (mais toujours bien garnie en checkpoints).

tours tours necropolis necropolis

tour2 tour2 hay fields hay fields

A la frontière avec le Daghestan nous campons au bord d'un joli lac de montagne qui aurait paraît-il vocation à devenir centre touristique international (ça paraît improbable), et repartons à l'assaut des mauvaises routes après un petit déjeuner toit-terrasse.

lac lac breakfast breakfast

soph dagh soph dagh dagh dagh

Une poignée de chekpoints plus tard, nous arrivons à Derbent, sur la mer Caspienne.

 

Commentaires  

 
#1 Gurgi 13-09-2015 19:01
Eh bien! Que d'aventures! Toutes les photos sont superbes. Des paysages extraordinaires . Merci pour les récits, c'est super chouette de pouvoir vous suivre et découvrir avec vous! ;)
Citer
 
 
#2 Camille p 14-09-2015 11:54
Paysage de fou...:)
Et finalment de l'aide pour la traversée des pays peu touristique
Profitez bien
Bisou
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir